Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

voltaire

  • J'ai vu qu'il n'y avait rien à gagner à être modéré, et que c'est une duperie

      "J'ai souffert quarante ans les outrages des bigots et des polissons. 
    J'ai vu qu'il n'y avait rien à gagner à être modéré, et que c'est une duperie.
    Il faut faire la guerre et mourir noblement".

    Lettre de Voltaire à d'Alembert, 20 avril 1761
    (c'est-à-dire au moment précis où il commence la rédaction du
    "Dictionnaire Philosophique", contre les bêtes et les méchants).