Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alexandre soljenitsyne

  • Exerices de mémoire d'Alexandre Soljenitsyne

       Alexandre Soljenitsyne explique donc comment il a exercé sa mémoire :
    " A l’âge de 18-19 ans, je voulais écrire sur la Révolution russe :
    j’ai commencé à écrire quelques épisodes d’Août 14 mais
    les circonstances de la
    vie — la guerre, la prison, le camp — m’ont empêché de continuer :
    je n’avais plus de sources. Je devais faire autre chose, changer de thème.
    J’ai écrit des poèmes : c’était facile à mémoriser. Des petits poèmes
    de vingt lignes notés sur des bouts de papier, que j’apprenais par cœur et
    que je brûlais ensuite. A la fin de la période de prison et de camp,
    j’avais 12 000 lignes en mémoire. Deux fois par mois, je devais répéter ce
    grand volume de poèmes pendant dix jours.[...] J’avais un chapelet :
    chaque grain représentait un poème ; je le portais dans mon gant. Si on
    trouvait ce chapelet pendant la fouille, je disais prier : on ne faisait
    pas attention, ce n’était pas une arme ! "