Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un antique usage de la couade : la pompe hydraulique d'al-Jazari, XIIe s.

couade, histoire des sciences arabes

Aquarelle d'après un dessin du livre "Les découvertes en pays d'Islam", Le pommier

 

Ahmed Djebbar

que nous avons écouté avec grand plaisir au Centre François Viète à Nantes il y a deux ans.

 

http://chse.univ-lille1.fr/pagespersonnelles/ahmed_djebbar/ad.html

 

http://lefenetrou.blogspot.com/2008/10/le-sinus-chez-les-mathmaticiens-et-chez.html

 

extrait du livre :

 

"...une manivelle fixée à une roue dentée dont le mouvement circulaire est alimenté par une tige mue par un animal installé sur une plate-forme surélevée. Le maneton de la manivelle glisse à l'intérieur d'une ouverture pratiquée dans le manche de la louche, qui est fisé à son extrémité de façon à ne permettre qu'un déplacement angulaire. En tournant sous l'effet du mouvement circulaire de la roue dentée, la manivelle fait se déplacer vers le haut, puis vers le bas, le manche et la louche et, par conséquent, le cuielleron de cette dernière. Le cuilleron se remplit lorsqu'il passe dans l'eau puis déverse son contenu dès qu'il est au-dessu de l'horizontale : l'eau se met à couler par l'extrêmité de son manche creux dans une rigole et, de là, vers le lieu choisi" p. 132

Commentaires

  • On m'écrit :

    "Il m'apparait clairement que cette invention est tout bonnement
    inspirée, pour ce qui est du fondamental, de notre couade.
    Les arabes ont eu le génie de prendre là et ailleurs le meilleur et d'en
    maintenir la diffusion ! ( les chiffres arabes qui venaient d'inde). Les
    sciences anciennes avaient été détruites par l'obscurantisme religieux
    chrétien. Donc que cela soit dit : les arabes on su propager la
    numération et la mathématique qu'ils avaient eu l'intelligence d'adopter
    et ont popularisé la couade venue spécialement de Bourdoux. Aucun doute
    possible, La science des couades vient du fond des temps et de Bourdoux. "

Les commentaires sont fermés.