Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'abbé Fayaud

J'ai trouvé un témoignage sur fessebouc, je l'ai supprimé (voir commentaire) :

Je me suis demandé ce qu'est devenu le centre de Nieul. Voici ce que j'ai trouvé :

"
Le Centre départemental de l'enfance et de la famille (CDEF)

Etablissement public départemental non autonome, le CDEF assure, dans le cadre de la protection de l'enfance, la totalité de l'accueil d'urgence, et pour partie, la prise en charge éducative et l'hébergement des mineurs confiés au Conseil Général par le Juge des Enfants ou par leurs parents.
Le CDEF, dont le siège est à Limoges, est constitué de plusieurs structures sur le territoire départemental (Nieul, Isle, Limoges).
Il est mandaté pour accueillir des mineurs, jeunes majeurs, femmes enceintes ou ayant au moins un enfant de moins de 3 ans, nécessitant une protection et un accompagnement éducatif.


Contact :
Centre départemental pour l'enfance et la famille (CDEF)4, place du Chamoine Fayaud
87510 NIEUL
Tél. : 05 55 08 03 20
Fax : 05 55 75 67 66
E-mail : Nous contacter"

Amusant, le chanoine devenu chat moine !

A l'île d'Aix il y a aussi une rue de l'abbé Fayaud. J'ai constaté que la colonie de vacances n'existe plus. Il semble que les bâtiments ont été vendus à plusieurs personnes. C'est bien triste à revoir.

Le fort de la rade est devenu une résidence Maeva :
http://www.maeva.com/fr-fr/location-poitou-charentes_ge

Mais d'après le site de la commune il y a toujours La maison familiale
La Maison Familiale Rue Marengo 17123 Ile d’Aix 0546846208 0555341155
L'adresse du site web conduit à une impasse.

Un site à consulter :
http://webjpb.free.fr/ecomusee_port_des_barques/index.php?p=pia
http://lewebpedagogique.com/geotrouvetout/2010/08/30/lile-daix/

Commentaires

  • bonjour
    je vient de tomber sur votre blog et que fut ma surprise de voir
    que vous avez fait un commentaire sur la cité de l'enfance
    que vous aimer pas facebook et une chose mais que vous utilisiez mon texte et une de mes photos en est une autre
    la moindre des choses etait de me demainder car moi c'est se que je fait quand je récupère des photos sur d'autre site ayant un rapport avec la cité de l'enfance, je contact l'auteur et lui demande la permission
    cordialement

  • J'avais reproduit entre guillemets un message paru sur fessebouc. J'en avais indiqué la source mais pas l'adresse car pas facile de citer du fessebouc. L'auteur s'offusque que de pas avoir reçu de d'autorisation de reproduction. Je ne sais comment j'aurais pu en faire une étant donné qu'il faut s'identifier sur fessebouc ce que je refuse de faire étant donné les pratiques de ce truc. Je n'ai pas envie d'avoir des amis à la mode fessebouc. Alors je supprime ce que j'avais recopié en citation ayant l'habitude d'écrire aux gens que je cite. Je ne citerai plus du fessbouc.

  • Bonjour
    je ne vous est pas mis se commentaire pour que vous enleviez le texte et la photo
    mais juste pour que la prochaine fois que vous copiez quelque chose un petit message a la personne est tellement plus simple
    maintenant que l'on c'est parler , vous avez mon autorisation

    Cordialement

  • Mais je fais comment quand je n'ai pas les coordonnées du rédacteur.
    J'avais mis ce message en en donnant la source car je pensais que ce ne devait pas gêner son rédacteur qui avait mis à la lecture de tous son texte, texte qui était fort touchant.
    La photo je ne sais qui en est l'auteur. Je fais attention car je me suis retrouvé sur fessbouc sans avoir jamais mis ma photo. Fessebouc va piquer les photos légendées sur le web (c'est une photo de mon site web professionnel) et ensuite quand quelqu'un va dessus, il lit "ce n'est pas le ... que vous cherchiez"...
    Et des gens ont eu de sacrés pb professionnels car n'importe qui peut vous faire une vacherie en mettant comme copain des gens douteux...
    J'avais des photos de l'abbé à l'ile d'Aix en compagnie de l'abbé Henri Imbaud, mais je les ai perdues.

  • Mais je fais comment quand je n'ai pas les coordonnées du rédacteur.
    J'avais mis ce message en en donnant la source car je pensais que ce ne devait pas gêner son rédacteur qui avait mis à la lecture de tous son texte, texte qui était fort touchant.
    La photo je ne sais qui en est l'auteur. Je fais attention car je me suis retrouvé sur fessbouc sans avoir jamais mis ma photo. Fessebouc va piquer les photos légendées sur le web (c'est une photo de mon site web professionnel) et ensuite quand quelqu'un va dessus, il lit "ce n'est pas le ... que vous cherchiez"...
    Et des gens ont eu de sacrés pb professionnels car n'importe qui peut vous faire une vacherie en mettant comme copain des gens douteux...
    J'avais des photos de l'abbé à l'ile d'Aix en compagnie de l'abbé Henri Imbaud, mais je les ai perdues.

  • Bonjour
    sur facebook vous pouvez vous inscrire sous un faux nom ou un speudo personne ne vérifie cela vous permettra d'avoir accès au profil de la personne sur lequel ce trouve sont adresse mail ou de lui envoyer un message en passant par facebook
    pour les photos qui ce trouve dans le groupe cité de l'enfance dont je suis le créateur elles mon etaient envoyer par mail par des anciens de la cité de l'enfance et ont étaient récupérer au prés d'un ancien éducateur agé aujourd'hui de 85 ans
    elles font donc partie du patrimoine des anciens de la cité de l'enfance
    étant moi meme un de ces anciens vous avais mon autorisation pour les utilisées pour illustrer votre blog

    Cordialement

Les commentaires sont fermés.